samedi 14 octobre 2017

Phobos tome 3

Phobos tome 3

de Victor Dixon / Robert Laffont / 620 p

Quatrième de couverture :

FIN DU PROGRAMME GENESIS DANS
1 MOIS...
1 JOUR...
1 HEURE...
ILS SONT PRÊTS A MENTIR POUR SAUVER LEUR PEAU

Ils sont les douze naufragés de Mars.
Ils sont aussi les complices d'un effroyable mensonge.
Les spectateurs se passionnent pour leur plan de sauvetage, sans se douter du danger sans précédent qui menace la Terre.

ELLE EST PRÊTE A MOURIR POUR SAUVER LE MONDE

Au risque de sa vie, Léonor est déterminée à faire éclater la vérité. Mais en est-il encore temps ?

MÊME SI LE COMPTE À REBOURS EXPIRE, IL EST TROP TARD POUR RENONCER.

Ce que j'en ai pensé :

Points positifs :
une intrigue captivante
 des révélations 
 le rythme soutenu du au alternance de point de vue
 le développement du personnage d'Harmony qui possède une place beaucoup plus importante dans ce tome

Point négatif :
/

Pour conclure : Voici donc un nouveau voyage que nous offre Victor Dixen en compagnie de nos 12 pionniers martiens. J'ai apprécié les retrouver et surtout les voir évoluer et découvrir de nouvelles choses sur eux ! En effet, que ce soit au niveau de ses personnages comme de l'intrigue, l'auteur nous offre des révélations dans ce tome et ça fait plaisir ! Comme pour les autres tomes, j'ai bien aimé les alternances de points de vue entre la Terre et Mars. Pour l'instant, je pense que ce doit être ce tome qui m'a le plus plu parmi les 3 que j'ai lu. En effet, je trouve qu'il est plus riche. Même si il y a pas mal de choses que l'on voit venir, l'auteur nous montre d'autres facettes de cette univers. Je pense qu'il lui en reste pas mal sous le pied pour le tome 4 : beaucoup de questions sont encore en suspens et de nouveaux personnages vont enrichir l'histoire. J'ai hâte qu'il nous surprenne !

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Aimez-vous les romans qui se déroulent dans l'espace ?

mercredi 11 octobre 2017

Bilan Septembre 2017


Le mois de septembre marque réellement ma rentrée. Même si j'ai techniquement recommencé durant les derniers jours du mois d'août ! 

Durant ce mois, avant de commencer les cours en amphi, j'ai du effectuer mon premier stage à l'hôpital. Durant ces 3 semaines, j'ai pu avoir un regard de l'intérieur du fonctionnement d'un service. Je suis contente d'avoir pu choisir un service assez varié et un hôpital près de chez moi pour rester encore chez moi durant ces 3 semaines. C'est une expérience toute nouvelle pour moi et j'ai donc pu voir et faire plein de nouvelles choses. J'ai fait notamment ma première prise de sang et j'ai pu assister à des opérations en allant pour la première fois dans un bloc opératoire !

Après ces 3 semaines, je suis ensuite allée au week-end d'intégration avant de déménager dans mon premier appart pour le commencement des cours magistraux. Ça fait bizarre de vivre toute seule pour la première fois ! L'installation de l'appart n'est pas du tout finie mais ça se fera petit à petit.

Côté lecture, je pensais avoir le temps de lire beaucoup avec le stage puisqu'il n'y avait pas de cours en parallèle mais finalement je me suis trompée. J'ai lu seulement 2 romans durant cette période (soit un total de 786 pages). Mes horaires à l'hôpital ont complètement bouleversés mon rythme habituel, surtout qu'ils n'étaient pas du tout réguliers. Parfois je commençais à 6h (en tenue dans le service), parfois j'étais du soir etc. Je suis un peu déçue de ce bilan lecture !

   

Et vous, qu'avez-vous fait durant ce mois de septembre ?

vendredi 6 octobre 2017

Night School tome 2

Night School tome 2

de C J Daugherty / Robert Laffont / 398 pages

Quatrième de couverture :

Humiliée de devoir la vie sauve à d'autres qu'elle-même, Allie Sheridan finit par rejoindre en automne les rangs de la très sélective Night School. Commence alors le véritable apprentissage aux côtés du troublant Carter et du sulfureux Sylvain...
La société secrète combine cours de self-défense aux cadences infernales et entraînement à la survie digne des commandos d'élite. À Cimmeria, les pensionnaires doivent s'exercer à vivre comme les impitoyables personnages de pouvoir qu'ils sont appelés à devenir : politiciens de haute volée, PDG de multinationales ou conseillers de l'ombre.
Et le message de la Night School est clair : pour pouvoir dominer le monde, il faut renoncer à toute vie privée et se dévouer corps et âme à l'Organisation. Mais que faire quand l'amour et la mort s'invitent au bal des menteurs ?

Ce que j'en ai pensé :

Point positif :
le cadre mystérieux de Cimmeria 

Point négatif :
Pas assez d'action ni de révélation à mon goût 

Pour conclure : Voilà donc le second tome de la saga Night School. J'ai tardé à le lire car je voyais sur tous les blogs des déceptions et j'avais peur d'être déçue à mon tour (seul Anais m'avait dit avoir eu un coup de coeur pour ce second tome et m'a donné envie de le mettre enfin sur la table de chevet !) Pour moi, c'est clair que ce n'est pas un coup de coeur. En effet, même si j'ai grandement apprécié retrouver l'ambiance mystérieuse de cette école, je n'ai pas trouvé les autres ingrédients du tome un qui en avait fait un coup de coeur. C'est surtout au niveau de l'intrigue que ce roman pèche. Celle-ci tourne autour des sentiments amoureux d'Allie (et même là, l'auteure aurait pu développer tout ça) mais sinon, pas de révélations ni de l'action. Le lecteur n'est pas trop sur le qui-vive et c'est dommage... Toutefois, j'ai envie de continuer cette saga pour voir ce que me réservent les prochains tomes.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous commencé cette saga et découvert l'intrigante école qu'est Cimmeria ?

mardi 26 septembre 2017

Miss peregrine et les enfants particuliers tome 1




Miss peregrine et les enfants particuliers tome 1

de Ransom Riggs / Editions Bayard / 432 pages

Quatrième de couverture :
Jacob est un ado comme les autres, excepté qu'il se pose des questions sur son mystérieux grand-père. Quelles sont ces étranges photos d'enfants qu'il lui montrait quand il était petit ? Les histoires qu'il lui contait sur eux étaient-elles vraies? Et pourquoi disparaissait-il aussi souvent ?
Tout s'accélère le jour où il le retrouve blessé dans son jardin. Jacob a vu des monstres, il en est sûr, et personne ne veut le croire. Il ne lui reste qu'à suivre les dernières instructions qu'a murmuré son grand-père avant de rendre son dernier souffle...



Ce que j'en ai pensé :

Point positif :
les photos sans hésiter : c'est ce qui rajoute tout le charme et l'ambiance du roman

Point négatif :
pas trop de rebondissements

Pour conclure : Je devais lire ce tome 1 depuis bien longtemps, même avant qu'ils ne parlent de l'adapter au cinéma. C'est finalement grâce à une amie que je me suis finalement décidée à le lire. Ce tome est pas mal et ce qui fait tout son charme est l'ambiance un peu glauque que l'auteur a réussi à instaurer grâce notamment aux photos en noir et blanc de nos personnes qui parsèment le récit. Mais voilà, j'ai suivi l'aventure de Jacob mais j'avais envie d'être plus plongée dans la magie, de faire plus de découvertes, d'être plus surprise par l'histoire ... car en fait, je m'attendais un peu à tous les évènements qui se sont produits. Pour moi, ce tome pose les premières briques de l'histoire, il met en place l'intrigue, le contexte, les personnages. J'attends de découvrir le tome 2 où je pense que l'auteur pourra plus nous surprendre. 

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Comment avez-vous trouvé ce premier tome ?

vendredi 22 septembre 2017

Les yeux de Sophie

Les yeux de Sophie

de Jojo Moyes / Editions Milady / 500 pages

Quatrième de couverture :
Paris, 1916. Sophie Lefèvre doit prendre soin de sa famille alors que son mari part pour le front. Quand la ville tombe entre les mains de l’armée allemande, au milieu de la Première Guerre mondiale, Sophie est contrainte de faire le service tous les soirs à l’hôtel où réside la Wehrmacht. À l’instant où le nouveau commandant découvre le portrait qu’Édouard a fait de sa femme, cette image l’obsède. Une dangereuse obsession qui menace la réputation, la famille et la vie de Sophie, et va la conduire à prendre une terrible décision.

Un siècle plus tard, à Londres, Liv Halston reçoit ce portrait en cadeau de la part de son mari avant de recueillir son dernier soupir. Sa vie est bouleversée de plus belle lorsqu’une rencontre fortuite lui permet de découvrir la véritable histoire de ce tableau.

Ce que j'en ai pensé :

Merci à Netgalley et Milady pour ce partenariat.

Depuis Avant toi pour lequel j'avais eu un coup de coeur intersidéral mes yeux s'arrêtent dès qu'ils aperçoivent le nom Jojo Moyes. Alors quand j'ai vu que cette auteure avait sortie un nouveau roman : Les yeux de Sophie, j'ai foncé !

A la lecture du résumé, j'ai eu le plaisir de découvrir que ce roman se passait durant la Première Guerre mondiale. Mais cela ressemble beaucoup à la seconde car ce roman est basé notamment sur le vol d'oeuvre d'art durant la guerre par les allemands.

Nous suivons tout d'abord Sophie, une jeune femme qui tient un restaurant durant la Première Guerre mondiale. Le village où elle habite est occupé par l'ennemi. Son histoire m'a vraiment captivée. J'avais toujours envie de s'avoir la suite. L'écriture nous transporte et nous dépeint la vie dans un petit village occupé avec ses rumeurs, ses problèmes liés à l'occupation, l'entraide etc.
Puis le récit bascule ensuite dans le présent où nous suivons Liv qui se retrouve malgré elle au coeur d'un tourbillon médiatique car elle est la détentrice d'un tableau. Son histoire n'est pas inintéressante mais j'ai tout de même largement préféré le passé au présent.

Les yeux de Sophie est un joli petit roman mais il n'aura pas su atteindre la même émotion qu'Avant toi. 

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Aimez-vous l'écriture de Jojo Moyes ?

lundi 18 septembre 2017

Gone tome 4

Gone tome 4 : l'épidémie

de Michael Grant / 502 p / PKJ

Quatrième de couverture :

Huit mois après que tout les enfants de plus de 14 ans aient disparus de la ville de Perdido Beach, en Californie, les enjeux sont encore en hausse.

Les enfants de Perdido Beach sont toujours affamés. Malgré l'agitation bouillante laissée derrière eux par tant de batailles, de luttes de pouvoir et de colères divisées, il fait momentanément calme dans Perdido Beach.

Mais les ennemis dans la zone ne se contentent pas de disparaitre, et dans le silence, les choses mortelles remuent, se développent et découvre une voie libre.

L'Obscurité a enfin trouvé sa voie dans l'esprit de sa Némésis et le contrôle par une brume de délire et de confusion. Une maladie fortement contagieuse et fatale s'étend à un rythme alarmant aussi sinistres que les insectes prédateurs qui terrorisent Perdido Beach. Et Sam, Astrid, Diana et Caine sont tourmenté par un doute croissant quant a savoir s'ils pourront s'échapper ou même survivre dans la zone.

Avec tant de bouleversements qui les entourent, quels choix désespérés feront-ils quand il s'agit de sauver ceux qu'ils aiment?

Ce que j'en ai pensé :

Points positifs : de l'action, beaucoup d'actions
la personnalité des personnages en perpétuelle évolution même au bout du 4e tome ! Les limites des personnages sont de plus en plus poussées à bout.
un univers de plus en plus sombre (comment est-ce encore possible ?) ce qui change des autres romans jeunesses
malgré l'enfermement dans la Zone, l'auteur arrive à nous faire découvrir de nouveaux lieux
de nouveaux monstres, toujours pires les uns que les autres
des révélations comme à chaque tome mais aussi beaucoup de suspense !

Point négatif : je ne sais pas si l'on peut compter ça comme un point négatif, mais parfois on a envie que les personnages s'en sortent et il y a toujours quelque chose qui leur tombe dessus. Après, cela est un point négatif pas vraiment négatif puisque ça fait aussi partis du charme de l'histoire. Grant ne ménage en aucun cas ces personnages en tout cas !

Pour conclure : Du grand Michael Grant à nouveau ! On ne voit pas le bout du tunnel et je me pose de plus en plus la question : comment les personnages vont réussir à sortir de tout ça ? Au bout du quatrième tome, l'auteur arrive toujours à innover ce qui est assez rare pour être noté. Je me répète encore une fois : une saga à découvrir !

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous commencé cette saga ?


jeudi 14 septembre 2017

L'aube sera grandiose


L'aube sera grandiose


de Anne-Laure Bondoux / Gallimard Jeunesse / 296 pages

Quatrième de couverture :

Titania emmène sa fille, Nine, seize ans, dans une mystérieuse cabane au bord d'un lac. Il est temps pour elle de lui dévoiler des événements de sa vie qu'elle lui a cachés jusqu'alors. Nine écoute, suspendue aux paroles de sa mère. Flash-back, anecdotes, personnages flamboyants, récits en eaux troubles, souvenirs souvent drôles et parfois tragiques, bouleversants, fascinants secrets... Peu à peu jaillit un étonnant roman familial, qui va prendre, pour Nine, un nouveau tour au matin..



Ce que j'en ai pensé :

Merci à Gallimard Jeunesse pour ce partenariat.

J'avais déjà lu Tant que nous sommes vivants de Anne-Laure Bondoux mais, contrairement à pas mal de monde, je n'avais pas accroché. En lisant la quatrième de couverture de ce nouveau roman, je me suis dis que j'allais plus apprécier que le précédent. Et cela s'est confirmé à la lecture !

L'intrigue commence lorsque Titania amène sa fille, Nine dans une vieille cabane en bois, loin de tout. Une fois installées, Titania commence à raconter une histoire à Nine, son histoire. Pendant toute la lecture, j'ai eu l'impression de me trouver au milieu de la forêt, de sentir l'odeur du bois. Je me suis complètement immergée dans l'histoire. Pendant tout le récit, j'étais pendue aux lèvres de Titania qui nous racontait de plus en plus de détails au fil des chapitres.
La magie des mots est là : celle de Anne-Laure Bondoux sous les traits de Titania qui nous ensorcelle avec ses talents de compteuse. 

De jolies illustrations parsèment le récit et rajoute un charme en plus à cette histoire.

Par contre, la fin m'a coupée dans mon élan. Je ne voulais pas que cela s'arrête là. Je voulais encore continuer. Continuer d'entendre la voix de Titania. Connaitre l'avenir des personnages. En savoir toujours et encore plus. Mais l'auteure a dit non et je me retrouve à la dernière page avec un soupçon de déception dans la bouche.

Si vous n'avez pas accroché avec l'écriture de Tant que nous sommes vivants, je vous recommande de redonner -comme moi- une chance à l'auteure. Personnellement, je ne regrette pas !

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous aimé Tant que nous sommes vivants ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...