mercredi 17 janvier 2018

Fahrenheit 451

Fahrenheit 451

de Ray Bradbury / Editions Belin / 191 pages

Quatrième de couverture :

451 degrés Fahrenheit représentent la température à laquelle un livre s'enflamme et se consume.
Dans cette société future où la lecture, source de questionnement et de réflexion, est considérée comme un acte antisocial, un corps spécial de pompiers est chargé de brûler tous les livres dont la détention est interdite pour le bien collectif. Montag, le pompier pyromane, se met pourtant à rêver d'un monde différent, qui ne bannirait pas la littérature et l'imaginaire au profit d'un bonheur immédiatement consommable.
Il devient dès lors un dangereux criminel, impitoyablement pourchassé par une société qui désavoue son passé.

Ce que j'en ai pensé :

Parmi tous les classiques du monde, c'était Fahrenheit 451 qui se trouvait en position number one dans ma WL. Ça faisait longtemps que je n'avais plus lu de classique et j'ai profité du temps dont je disposais pour refaire un tour à la bibliothèque, histoire de l'emprunter. Comme à chaque fois, je ne peux pas chroniquer un classique tout à fait sur les mêmes critères qu'un roman plus moderne. Ce n'est pas le même style de lecture. J'ai aimé l'idée de base de ce roman : et si les romans étaient interdits ? La réflexion engagée est interessante. J'ai vraiment apprécié suivre l'évolution du personnage principal : Montag, un pompier chargé de brûler les livres, désormais interdits. Le seul bémol pour moi est la découpe en parties. Le fait de découper le roman ainsi, en gros blocs (même si je comprends que c'est une découpe par thème et évolution du personnage principal) peut rebuter. La lecture parait ainsi plus longue et plus laborieuse que s'il y avait eu des chapitres plus courts. Fahrenheit 451 reste pour moi une lecture intéressante. C'est un classique que je peux vous recommander !

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Des classiques à me conseiller ?

samedi 13 janvier 2018

La face cachée de Luna / Cette fille c'était mon frère

La face cachée de Luna

de Julie Anne Peters / Editions Milan / 368 pages

Quatrième de couverture :
« En me retournant, j'ai marmonné :
- T'es vraiment pas normale.
Ses cheveux ont balayé mon oreiller.
- Je sais, a-t-elle murmuré à mon oreille.
Mais toi, Regan, tu m'aimes, pas vrai ?
Ses lèvres ont effleuré ma joue. Je l'ai repoussée d'une tape. Quand je l'ai entendue s'éloigner d'un pas lourd vers mon bureau - où son coffret à maquillage s'étalait dans toute sa splendeur -, un soupir de résignation s'est échappé de mes lèvres. Ouais, je l'aimais. Je ne pouvais pas m'en empêcher.
Cette fille, c'était mon frère. »
Liam, le frère de Regan, ne supporte pas ce qu'il est. Ce qu'il est en apparence. Car tout comme la lune, sa véritable nature ne se révèle que la nuit, en cachette. Depuis des années, Liam " emprunte " les habits et le maquillage de Regan. Dans le secret de leurs chambres, Liam devient Luna. Le garçon devient fille. Un secret inavouable, chaque jour plus invivable. Pour la sœur, pour le frère, et pour Luna elle-même...

Ce que j'en ai pensé :

Points positifs :
 un sujet peu abordé : les transgenres
 les sentiments de la soeur sont bien transcris et je suis contente d'avoir le point de vue d'un membre de la famille.

Points négatifs :
j'aurais bien aimé avoir une alternance de chapitre avec la vision de Luna

En conclusion : J'avais envie de découvrir ce roman parce que le thème change de ce que l'on a l'habitude de lire. J'ai apprécié ce roman même si je ne l'ai pas non plus trouvé incroyable.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous découvert ce roman ?

lundi 8 janvier 2018

Bilan Novembre & Décembre 2017

Je n'ai pas eu le temps de faire le bilan de Novembre en Décembre, du coup je profite de mon dernier jour de vacances pour vous faire le bilan des deux mois qui viennent de s'écouler.


Le bilan de novembre est vraiment très pauvre :/ Je ne pensais pas lire seulement un seul livre, de 79 pages seulement qui plus est. Ma routine n'a pas été grandement bouleversée entre les cours en amphi, mon job, mes EDs, un peu de sport. Avec tout ça à faire je m'apperçois que je prends moins le temps de lire : et pourtant ce n'est pas l'envie qui manque ! En tout cas, c'est sûr que si je comptais le nombre de page de cours ou de livre de médecine que je lisais, le bilan serait déjà plus fourni ! Je pense aussi que cela est dû au fait que je suis plus dispersée dans mes lectures désormais car j'alterne entre un livre papier et un livre sur ma liseuse alors qu'auparavant c'était soit l'un soit l'autre.




Passons maintenant au bilan du mois de décembre qui est tout de même un peu plus remplie mais ce n'est pas encore trop ça ... Au total : 3 romans soit 1221 pages. Fait notable : les vacances de Noël. Noël étant arrivé au tout début de semaine je n'ai pas eu le temps de l'attendre réellement. J'étais tout de même très contente de partager des moments en famille. Malheureusement, côté travail perso, je n'ai pas vraiment pu me reposer comme j'aurais voulu car mes exams n'ont pas eu lieu avant les vacances cette année. Je pensais lire pas mal et au final non :( Pour conclure l'année 2017 sur une touche positive (quand même !), j'ai passé une chouette soirée du nouvel an avec des amies.

   

Je vous souhaite un joli mois de janvier pour commencer 2018 en beauté !

vendredi 5 janvier 2018

La maison bleu horizon

La maison bleu horizon 

de Jean-Marc Dhainaut
Editions Taurnada
260 pages

Quatrième de couverture :

Janvier 1985. Tout commence par un message laissé sur le répondeur d’Alan Lambin, enquêteur spécialiste en phénomènes de hantises. Une maison, dans un village de la Somme, semble hantée par un esprit qui effraie la famille qui y vit. En quittant sa chère Bretagne, Alan ignore encore l’enquête bouleversante qui l’attend et les cauchemars qui vont le projeter au cœur des tranchées de 1915. Bloqué par une tempête de neige, sous le regard perçant d’un étrange corbeau, Alan réussira-t-il à libérer cette maison de ce qui la tourmente ?


Ce que j'en ai pensé :

Ah, ça fait bizarre de recommencer à écrire des chroniques (les précédentes avaient été programmées pendant les vacances d'été). J'espère que je ne suis pas trop rouillée pour cette première chronique de 2018 !

Les éditions Taurnada, que je remercie au passage, m'ont proposé un partenariat pour ce roman. Ayant lu de précédents avis plutôt positifs à son égard, j'ai donc accepté de le lire. J'étais curieuse de savoir ce que cela allait donner et j'avais hâte de me faire mon propre avis car j'avoue que l'ambiance qui semblait envelopper ce roman m'avait l'air pas mal additive et intrigante.

Je voulais attendre le moment propice pour lire ce roman (et au final je n'ai pas vraiment eu besoin d'attendre car ce début d'année scolaire est passée à une vitesse fulgurante !) : une période un peu mystérieuse par un temps d'automne pour me mettre dans l'ambiance.

J'ai donc découvert l'histoire et j'ai été plutôt intriguée par ce que l'auteur voulait nous proposer. Le style d'écriture n'a pas quelque chose de transcendant, je pense que ce serait le genre de style d'écriture que j'aurais si j'écrivais de romans, mais il fait le job. Son but : nous plonger dans une histoire à l'aspect paranormal. C'est d'ailleurs cet aspect paranormal qui m'attirait particulièrement avant le commencer ! Celui-ci est bien présent puisque le protagoniste principal est une sorte de "chasseurs de fantôme" ou plutôt de découvreur de faits paranormaux car il ne chasse pas grand chose ^^ J'ai ressenti à travers ses chapitres que Jean- Marc Dhainaud a voulu apporter un certain contenu, une réflexion à propos des esprits. Il ne s'est pas simplement contenté de dire "bon, je vais mettre un fantôme au chapitre X, ça va faire joli et vendeur". De plus, l'ajout d'une petite aspect tournant autour de la Première guerre mondiale rajoute quelque chose de différent à ce roman par rapport aux autres histoires paranormales. Je pensais cependant en apprendre pas mal sur les techniques et méthodes pour découvrir des esprits ou ce genre de choses et j'avoue que ces attendes n'ont pas été satisfaites. Je ne suis pas ressortie remplie de nouvelles connaissances sur le paranormal (que je ne connais quasiment pas) et j'en ressors un peu déçu (mais en même temps, l'auteur n'avait jamais vendu ce côté et ce sont mes propres attentes qui ont fait cela !). Le côté paranormal nous fait légèrement frissonner mais ne vous fera pas trembler de peur. Pourtant je suis assez peureuse à ce niveau !
Le final de l'histoire, qui me semble être un point crucial dans ce type de roman, est pas mal et reste dans la lignée. J'ai été plutôt surprise et je trouve que c'est un bon point !

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous déjà lu ce roman ?

jeudi 21 décembre 2017

Follow me back

Follow me back

de A V Geiger / Robert Laffont / 358 pages

Quatrième de couverture :

Agoraphobe, Tessa Hart ne parle à presque personne au quotidien, exception faite des réseaux sociaux où elle nourrit sa passion pour Eric Thorn, le prodige pop-rock de sa génération. Prenez-la pour une folle si vous voulez, mais il est le seul qui semble la comprendre, alors même qu'ils ne se sont jamais rencontrés...
Pris au piège entre son contrat et des fans envahissants au point de lui faire craindre pour sa vie, Eric se crée un faux compte Twitter pour troller l'un de ses plus gros followers, @Tessa?Eric. Au lieu de ça, la relation qu'ils tissent sur Twitter dépasse vite tout ce qu'ils auraient pu imaginer. Et lorsque les deux se donnent rendez-vous dans la vraie vie, ce qui aurait pu être la plus belle rencontre de tout les temps vire au cauchemar...

Ce que j'en ai pensé :

Je ne suis pas une habituée de wattpad mais ce roman a attiré mon attention lors de sa sortie papier. Je trouvais l'idée de faire tourner l'histoire autour d'une conversation twitter sympa et originale.

Dans ce roman, on découvre Tessa, une jeune femme qui est agoraphobe et reste donc cloitrée en permanence chez elle. Pour garder un peu contact avec le monde exterieur, elle communique avec son compte Twitter.

J'ai aimé le fait que Tessa soit atteinte d'une phobie dont l'on parle relativement peu dans les romans mais je trouve que ce personnage aurait pu être encore plus développé au niveau des ses peurs et de ses sentiments.

Concernant la construction du roman, c'est quelque chose que j'ai apprécié. J'ai trouvé que le fait de nous devoiler un peu de présent puis un passé etc rendait l'histoire plus captivante et donnait envie de lire la suite. Pour la dernière partie du roman, j'avoue avoir été confuse par l'ensemble des informations données et les retournements de situations.

J'ai cru comprendre en lisant certaines chroniques qu'il y aurait un deuxième tome. Je ne vois pas trop trop ce que ça pourrait donner. A voir donc !

Pour conclure,  Follow me back est un thriller "gentil" qui pourra se lire aisément en été. Ce n'est pas le roman le plus palpitant que j'ai lu mais l'histoire se laisse lire. Pour les fans du genre, vous serez certainement un peu déçus mais pour ceux qui ne sont pas des habitués - comme moi - il pourra très bien faire l'affaire (ça reste très young-adult).

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Connaissez-vous bien wattpad ?

vendredi 15 décembre 2017

Night School tome 3

Night School tome 3 : Rupture

de C J Daugherty / Robert Laffont / 396 p

Quatrième de couverture :
Inconsolable depuis la mort de son amie et sous la menace constante d'un espion qui rôde incognito à Cimmeria, Allie Sheridan accuse le coup. Et elle n'est pas la seule à perdre les pédales ; tout semble s'effondrer autour d'elle : amitiés, amours et certitudes. Alors, quand Nathaniel commence à abattre ses cartes maîtresses, Isabelle, la directrice elle-même, ne sait plus que faire. L'école sombre peu à peu dans les sables mouvants de la paranoïa et de la suspicion, tous les étudiants sont dorénavant considérés comme coupables jusqu'à preuve du contraire. Il n'y a plus de présomption d'innocence qui tienne et n'importe qui peut désormais être détenu sans procès. Plus personne ne peut se cacher. Cette fois-ci, Nathaniel n'a plus besoin de leur faire du mal ; les occupants de Cimmeria s'en chargent très bien tout seuls...

Ce que j'en ai pensé :

Les points positifs :
plus d'action que dans le tome 2
✓ un suspense plus présent pour connaitre l'identité de la taupe

Le point négatif 
avare en révélations

Pour conclure : Voici donc le tome 3 de Night School que je vous présente aujourd'hui et je peux d'ores et déjà vous dire qu'il est pour moi meilleur que le tome 2 (mais il reste tout de même en dessous du tome 1). Ici, le lecteur retrouve sa curiosité, son esprit est en alerte pour tenter de démasquer la taupe qui se trouve entre les murs de Cimmeria. Malgré tout, le point noir de ce tome est que l'auteur ne nous surprend pas vraiment. En effet, elle nous resort des informations déjà dévoilés dans les tomes précédents. C'est dommage puisque je trouve que qu'un des points clé pour faire évoluer une saga est de donner à chaque tome de nouvelles informations pour surprendre le lecteur et lui donner envie d'en savoir plus. Je reste tout de même curieuse concernant le tome 4 et j'espère qu'il sera plus fourni en révélations croustillantes !

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

A quel tome en êtes-vous ?

jeudi 7 décembre 2017

Lux tome 1 : Obsidienne

Lux tome 1 : Obsidienne

de Jennifer Armentrout / Editiosn J'ai lu / 378 pages

Quatrième de couverture :

Quand Katy déménage dans un coin paumé de Virginie-Occidentale, elle s'attend à tout sauf rencontrer des voisins de son âge. Déception, Daemon Black a beau être canon et avoir une sœur jumelle adorable, il n'en est pas moins insupportable et arrogant !
Lorsque Kat se rend compte que tout le monde semble fuir la famille Black, elle voit d'un autre oeil la froide suffisance de Daemon. Pourra-t-elle encore l'éviter quand tout lui crie de s'en approcher ?




Ce que j'en ai pensé :

Les points positifs :
Daemon (besoin d'un autre argument ? Je ne crois pas...)
 un univers fantastique

Les points négatifs :
/

Pour conclure : Alerte coup de coeur ! J'avais envie d'une lecture super plaisante qui faisait partie de ma PAL : bonne pioche ! Je suis tombée sur ce qui me fallait en ce moment : un roman avec une histoire d'amour et celle entre Daemon et Katy m'a complètement charmée. En plus Katy est blogueuse littéraire (si ça ce n'est pas un argument valable !). Ce n'est certainement pas l'intrigue la plus originale du monde, ce n'est certainement pas l'écriture la plus poétique mais je m'en fiche : je suis charmée et je veux découvrir la suite ! Certains trouvent qu'il y a une analogie entre Lux et Twilight. Personnellement, je n'avais pas aimé Twilight qui tirait trop en longueur alors que je n'ai pas du tout eu ce sentiment avec Lux. Au contraire, j'étais tellement happée par l'histoire, j'avais tellement envie d'en savoir plus que je l'ai lu d'une traite.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Avez-vous commencé cette saga ?
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...