Mes dernières chroniques:

jeudi 26 novembre 2015

Au bois dormant


 Au bois dormant
De Christine Féret-Fleury
 16€
352 pages

***
Résumé :

 On l’appelle le Rouet. En référence au « rouet » sur la pointe duquel la Belle au Bois Dormant se pique le doigt dans le conte de Perrault. Car le Rouet est un tueur en série, un criminel qui traque ses victimes dès leur naissance, promettant à leurs parents qu’il leur dérobera la vie le jour de leur seizième anniversaire. Ariane aura seize ans dans quelques mois. Elle décide de s’enfuir plutôt que d’attendre cette mort annoncée. En chemin, elle rencontre Lara, une jeune fille qui lui ressemble comme une sœur. Mais un terrible accident emporte Lara. Elle aurait eu ses seize ans quelques jours plus tard. Dans la précipitation des évènements, on confond Ariane et Lara. Et si changer d’identité était la solution pour échapper au tueur ? Ariane décide de se faire passer pour la défunte et continue sa fuite. Mais le tueur est bien plus proche qu’elle ne le croit…

***
Ce que j'en ai pensé : 

Au bois dormant, ce roman, rien que part son titre, me donnait envie de le lire.
Malheureusement j'ai été un peu déçue : j'en attendait trop.

Vous savez que je suis une fana des adaptations de contes et je m'attendais à un parfait mix entre la magie du conte et le côté enquête mais, mis à part le titre et le nom de l'assassin (le Rouet), rien (ou presque ) ne rappelle le conte. Allez, peut être encore les 3 femmes qui peuvent être assimilées aux marraines dans la belle au bois dormant mais je ne vois pas d'autres éléments.

 "La Belle au bois dormant. Ariane n’avait jamais aimé cette histoire entendue à l’école – chez elle, on ne la lui avait jamais racontée, elle comprenait pourquoi, à présent. La Belle était une cruche."

Pour le côté course-poursuite, la tension est présente tout au long du roman et c'est un point très positif.
L'enquête est d'abord haletante. Je suivais avec plaisir et envie les premiers chapitres mais plus l'histoire avançait et moins l'histoire me passionnait.

 "Si la colère avait un goût, la médiocrité avait une odeur. L’absence d’espoir, aussi. Reconnaissable entre toutes. Lourde. Poisseuse. Un jour, elle vous enveloppait et ne vous lâchait plus. Et tout était fini. Cette saleté sortait de chaque pore de votre peau, imprégnait vos vêtements, vous marquait à jamais."

Ariane, la prochaine victime du Rouet va tenter de lui échapper mais l'on sait dès le début (dans le prologue il me semble) qu'il va la retrouver. Le tout est de savoir pourquoi et qui il est. Cela, je ne l'avais pas deviné et je ne pense pas que qui que ce soit le puisse. La fin notamment l'explication m'a parue tarabiscotée mais c'est peut être du à l'heure tardive à laquelle j'ai terminé ma lecture.

" Le livre sans faute n'existe pas. Une vie sans faute, c'est pareil. Chacun cache un secret, une honte, grande ou petite, un remords, une tare. Je ne connais pas encore la mienne, mais je me dis que les autres la voient."

 Pour conclure, je dirais que ce roman avait un gros potentiel : un mélange conte et thriller, une fin originale mais que tout cela n'a pas été assez exploité pour réussir à me convaincre et à me faire rentrer totalement dans l'histoire.
  
Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible
 
Avez-vous lu ce roman ? Qu'en avez-vous pensé ?

vendredi 20 novembre 2015

La Passe-miroir : tome 2 : Les disparus du Clairdelune

La Passe-miroir : tome 2 : Les disparus du Clairdelune

de Christelle Dabos
Gallimard
559 p
19€

***
Quatrième de couverture:
 Fraichement promue vice-conteuse, Ophélie découvre à ses dépens les haines et les complots qui couvent sous les plafonds dorés de la Citacielle. Dans cette situation toujours périlleuse, peut-elle seulement compter sur Thorn, son énigmatique fiancé ? Et que signifient les mystérieuses disparitions des personnalités influentes à la cour ? Ophélie se retrouve impliquée malgré elle dans une enquête qui l'entraînera au-delà des illusions du Pôle, au coeur d'une redoutable vérité.

***
Ce que j'en ai pensé :
Merci à Gallimard Jeunesse pour ce superbe partenariat !
J'attendais le tome 2 de la passe miroir avec impatiente car le tome 1 avait été pour moi un coup de coeur ! Et ce tome 2 est loin de me déçevoir, bien au contraire !

Encore une fois, Christelle nous plonge dans un univers inédit, son univers, celui d'un monde éclaté avec des arches, des esprits de famille (Farouk), et des habitants qui possèdent selon leur origine des pouvoirs differents (ceux d'Anima donnent vie au objet, les mirages créent des illusions...). C'est cet univers qui me plait particulièrement puisqu'il est complètement original. Encore une fois, je n'ai eu aucun mal à me plonger dans l'histoire et c'est avec plaisir que j'ai dévoré les chapitres.

Ce tome, je l'ai, comme beaucoup de lecteurs je n'en doute pas, attendu (2 ans c'est long !) mais l'auteure a bien fait de nous faire patienter car ce roman contient tout pour plaire : rebondissements, actions, amour, amitié, intrigues, personnalités originales, magie... et ce petit truc en plus, dans le style, qui fait que l'on est immédiatement charmé. 559 pages de pure rêverie.

Le style de Christelle est une invitation au voyage, il nous charme comme le ferait un conte en touchant l'âme d'enfant qui sommeille en chacun de nous.

J'ai aimé retrouvé les personnages du tome 1 : Ophélie, notre héroine un peu (beaucoup) maladroite et Thorn qui se dévoile petit à petit (et que j'adore de plus en plus !).

Bref, je pourrais encore en dire beaucoup plus sur ce tome mais je vais conclure maintenant : un nouveau coup de coeur. Un livre à offrir ou à s'offrir pour la période "magique" de Noël.

 Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Connaissez vous la Passe-miroir ?

samedi 14 novembre 2015

La Terre brulée : 10 différences entre le film et le livre


L'adaptation du roman La Terre brulée ne respecte pas vraiment l’œuvre de James Dashner.
J'ai décidé ici de vous présenter 10 différences entre le film et le livre.

Attention ! Cet article ne contient QUE des spoilers du film 2 et du tome 2.

1) L'arrivée des blocards : long passage dans le roman avec une arrivée en bus, ici on a le droit à l'hélicoptère.

2) L'épisode des boules trancheuses de têtes a été complètement supprimé (personnellement je préfère ne pas voir ça sur le grand écran ^^)

3) Jorge est vieux alors que dans le livre il a le même âge que Brenda.

4) Les fondus sont des sortes de zombies défigurés alors que dans le livre, c'est plutôt la folie qui les caractérise.

5) Dans l'oeuvre de Dashner, la Braise est une maladie qui se trouve dans l'air (tout le monde peut donc être contaminé, à chaque instant) tandis que dans le film, c'est par griffures ou morsures qu'on l'attrape.

6) Thérésa est avec les blocards pendant toute la traversée du désert alors qu'elle n'apparait à Thomas qu'à certains moments de l'histoire dans le roman.

7) Pas de relation entre Thérésa et Aris dans le film.

8) Il n'y a pas seulement deux groupes de blocards (A et B) mais au minimum 3 dans le film.

9) Les blocards n'ont pas de tatouages portant les inscriptions désignant leur rôle (ex : La colle pour Newt) mais juste des symboles qui servent de code-barre au Wicked.

10) La fin est complètement différente : Minho est enlevé par le Wicked dans le film alors que tous les blocards sont emmenés dans le livre.

Cette liste est non exhaustive. J'aurais pu trouver de nombreux autres exemples. N'hésitez pas à me noter d'autres différences en commentaires.

Quelle différence vous as le plus marquée ? Est-ce-que cela vous as dérangé que le film et le livre soient si différents ?

lundi 9 novembre 2015

Le Labyrinthe 2 : La Terre brulée (le film)


Le Labyrinthe 2 : La Terre brulée (le film)

2h13
réalisé par Wes Ball

***
Synopsis:
 Dans ce second volet de la saga épique LE LABYRINTHE, Thomas et les autres Blocards vont devoir faire face à leur plus grand défi, rechercher des indices à propos de la mystérieuse et puissante organisation connue sous le nom de WICKED. Or le monde qu’ils découvrent à l’extérieur du Labyrinthe a été ravagé par l’Apocalypse. Leur périple les amène à la Terre Brûlée, un paysage de désolation rempli d'obstacles inimaginables. Plus de gouvernement, plus d'ordre… et des hordes de gens en proie à une folie meurtrière qui errent dans les villes en ruine. Les Blocards vont devoir unir leurs forces avec d'autres combattants pour pouvoir affronter WICKED et tenter de défier son immense pouvoir.

Bande -annonce :


***
Ce que j'en ai pensé :

Que j'avais hâte de découvrir cette adaptation du livre de James Dashner ! Et c'est seulement mercredi que j'ai pu accomplir ce souhait et le découvrir au cinéma.

Aris
Si vous vous attendez à une adaptation fidèle du roman, je vous arrête immédiatement. Pour moi, il est clair que ce film n'est pas une adaptation au sens où je l'entends, c'est à dire où l'on retrouve pleins de passages du roman que ce soit au niveau de la trame comme au niveau des répliques clés du livre. Je dirais plutôt ici que ce film est inspiré du livre La Terre brulée puisqu'on y retrouve l'univers avec la Terre transformée en désert, la Braise (une maladie qui touche les habitants de la Terre), la recherche d'un remède, les fondus (qui ressemblent à des zombies dans le film), les blocards...

Brenda
Dans ce film, on retrouve les blocards principaux et seulement eux (où sont passés les autres ?) c'est à dire Thomas, Minho, Newt, Thérésa et Winston. Je ne comprends pas vraiment pourquoi le réalisateur a choisit de s'intéresser seulement à ces 5 personnages alors que dans le roman c'est toute une troupe qui arrive à s'échapper du Labyrinthe, en plus dans le film, il y a une tonne de figurants puisqu'il y avait non pas deux mais au minimum trois labyrinthes différents.
Thomas et Aris sur le tournage
Ça reste tout de même un plaisir de retrouver mes petits chouchous d'acteurs (Dylan O'Brien, Ki Hong Lee, Thomas Brodie-Sangster) sur le grand écran.
L'attente cette année était la découverte de l'actrice qui incarnerait Brenda. Et je suis vraiment contente, c'est Rosa Salazar qui l'interprète et elle colle vraiment bien au personnage du roman avec sa coupe à la garçonne. Surprise concernant Jorge, qui dans l'histoire avait presque le même âge que Brenda, il fait ici figure de père puisqu'il est beaucoup plus âgé. Concernant Aris, je m'imaginais que ça allait être un acteur beaugosse qui 'interpréterait mais en fait pas du tout !


Côté paysage, je trouve que l'ambiance qui se dégage ressemble globalement bien à l’œuvre de Dashner. La ville complètement détruite, le paysage ensablé... On est complètement plongé dans cet univers.

Par contre côté trame, what !? Le début n'est pas le même avec une arrivée en hélicoptère et non en car, le milieu n'est absolument pas comparable sauf qu'à un moment Brenda et Thomas se retrouve dans le sous-sol mais c'est tout. Et la fin, et bien ... aucun rapport encore une fois. Je me demande d'ailleurs comment le réalisateur va continuer avec le prochain film, comme il a tout modifié cela va être forcément complètement différent du tome 3.
L'histoire reste cohérente mais pour un lecteur c'est un peu l'incompréhension, il faut dont faire abstraction du livre. L'avantage étant que l'on ne risque pas de se spoiler le livre si l'on va voir le film !


Pour conclure, je préfère vous prévenir : ne vous attendez pas à une adaptation du roman. Cependant, si on oublie cet aspect, ce film est très bon et j'ai passé un agréable moment alors je vous le conseille.

Avez-vous vu ce film ?

dimanche 1 novembre 2015

Bilan octobre 2015

 
   



Nous sommes le 1er novembre, il est temps de faire le bilan de ce mois d'octobre.

La présence des vacances est clairement visible avec 5 livres lus (une augmentation de 2 par rapport au mois précédent !) et le fort nombre de chroniques publiées ce mois-ci ( 7 au total ! + le bilan de septembre).

J'ai abandonné Crise le mois dernier mais j'ai oublié de vous en parler avant, c'est pourquoi il se trouve dans le bilan d'octobre.
J'ai essayé de faire en sorte que si vous cliquiez sur l'image de votre choix vous soyez directement redirigé vers l'article en question mais c'est un peu la cata ! Malgré mes efforts, seul les codes pour la première images fonctionnent (pour une affaire de famille et petites expériences pour découvrir l'univers).


 -> Endgame 1

Côté FB, on a dépassé la barre des 450 avec 468 J'aime au conteur. 

Voici les autres chroniques que vous avez peut-être loupées :






Côté films/série. J'ai continué de voir mes épisodes de Arrow et j'ai vu 2 films : Iron man 3 et The Giver qui me tentait depuis un moment :)

Et vous, combien de livres compte votre bilan ?
Des coups de cœur ? 

Je vous souhaite de très belles lectures pour le mois de novembre !
Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...