jeudi 24 août 2017

L'extase totale

L'extase totale

de Norman Ohler / Editions de la Découverte / 250 pages

Quatrième de couverture :

La drogue est la continuation de la politique par d'autres moyens : telle est sans doute l'une des leçons les plus méconnues du IIIe Reich... Découverte au milieu des années 1930 et commercialisée sous le nom de pervitine, la méthamphétamine s'est bientôt imposée à toute la société allemande. Des étudiants aux ouvriers, des intellectuels aux dirigeants politiques et aux femmes au foyer, les petites pilules ont rapidement fait partie du quotidien, pour le plus grand bénéfice du régime : tout allait plus vite, on travaillait mieux, l'enthousiasme était de retour, un nouvel élan s'emparait de l'Allemagne. 
Quand la guerre a éclaté, trente-cinq millions de doses de pervitine ont été commandées pour la Wehrmacht : le Blitzkrieg fut littéralement une guerre du " speed ". Mais, si la drogue peut expliquer les premières victoires allemandes, elle a aussi accompagné les désastres militaires. La témérité de Rommel, l'aveuglement d'un Göring morphinomane et surtout l'entêtement de l'état-major sur le front de l'Est ont des causes moins idéologiques que chimiques. 
Se fondant sur des documents inédits, Norman Ohler explore cette intoxication aux conséquences mondiales. Il met notamment en lumière la relation de dépendance réciproque qui a lié le Dr Morell à son fameux " Patient A ", Adolf Hitler, qu'il a artificiellement maintenu dans ses rêves de grandeur par des injections quotidiennes de stéroïdes, d'opiacés et de cocaïne. Mais, au-delà de cette histoire, c'est toute celle du IIIe Reich que Ohler invite à relire à la lumière de ses découvertes.

Ce que j'en ai pensé :

Merci à Netgalley et à la maison d'édition pour ce partenariat.

L'extase totale m'a tout de suite attiré par son contexte : la seconde guerre mondiale et par son thème : la drogue, dont j'ai assez peu entendu parler dans mes lectures.

Ce roman n'est pas un roman totalement historique ni totalement imaginaire. C'est un peu un mix des deux. Norman Ohler nous raconte l'Histoire à la manière d'un conteur. Ce qui pourrait être un sujet lourd et rébarbatif ne l'est pas grâce à un style d'écriture captivant.

Le thème de la drogue est abordé selon le point de vue de l'Allemagne toute entière : la population allemande, les soldats, les dirigeants et bien sûr, Hitler. Une vision globale nous est donc offerte dans ce livre.

La recherche de véracité est bien présente. Sans toutefois que l'auteur pousse le lecteur à croire absolument en sa vérité, celle qu'il a essayé d'extirper à travers toutes ses recherches. Car oui, cela est clair lors de la lecture que l'auteur a fait un véritable travail d'analyse, de questionnement, d'apprentissage sur la drogue, le contexte de l'époque et ses protagonistes. J'ai aimé cette écriture organisée et presque scientifique (contenant toutefois une écriture "littéraire" agréable). J'ai aimé ressentir la recherche à travers les mots. Le côté scientifique est d'autant plus honorable qu'il est facilement accessible pour tout lecteur.

Concernant les protagonistes de l'époque, j'ai apprécié découvrir Hitler sous un autre angle. On le découvre sous un prisme différent, sans tout cet attirail propre au culte du chef. J'ai aimé découvrir certaines de ses faiblesses. Mais plus que tout, j'ai adoré découvrir le docteur Morell, qui deviendra le médecin personnel d'Hitler. Je ne le connaissais pas avant la lecture de cet ouvrage et j'en ai appris beaucoup. L'auteur a réussi à nous faire vraiment rentrer dans le personnage, comprendre sa psychologie grâce notamment à l'analyse de tous les carnets de ce fameux docteur.

Cette lecture m'a permis de découvrir une autre face de la seconde guerre mondiale. Racontée de manière simple, courte et prenante, on découvre combien certains petits changements peuvent avoir de terribles impacts. Je le conseille à tous ceux qui sont intéressés par cette période de l'Histoire.

Coup de coeur - Passionnant- Très bon - Agréable - Sans plus - Laborieux - Vraiment horrible

Des livres sur la seconde guerre mondiale à me conseiller ?

10 commentaires:

  1. Tu me rends curieuse face à ce roman :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout, et si les thèmes abordés sont intéressants l'histoire ne me tente pas trop pour l'instant :P

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Pas de soucis ! Il en faut pour tous les goûts :)

      Supprimer
  3. Tu me donnes envie de le découvrir ^^

    RépondreSupprimer
  4. Je ne suis pas fan des livres sur la Seconde Guerre mondiale mais je dois dire que ce livre m'intrigue grâce à son thème.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Le thème est vraiment sympa selon moi et change de ce que l'on peut avoir l'habitude de lire :)

      Supprimer
  5. La période historique m'interpelle énormément mais je ne suis pas "fan" du sujet de la drogue dans mes lectures. Du coup, j'hésite ... :-/

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mince :/ Je ne peux pas dire que je suis fan du sujet de la drogue car je ne lis quasiment rien sur le sujet. Comme tu aimes le côté historique, je pense qu'il peut être intéressant d'avoir un point de vue différent de la seconde guerre mondiale et du personnage d'Hitler. Je te laisse le choix de décider si tu veux ou non lire ce livre :) Si tu le lis, je serai curieuse de connaitre ton ressenti en tout cas !

      Supprimer

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...